Comment alimenter un volet roulant électrique ?

Que ce soit pour équiper des fenêtres ou des baies vitrées, le volet roulant a le vent en poupe et plus particulièrement le volet roulant électrique. Celui-ci est en effet bien plus pratique que son équivalent manuel et peut prendre place sur n’importe quelle ouverture. Si la motorisation est dorénavant fréquente, encore faut-il bien choisir son mode d’alimentation. Petite revue des avantages du volet roulant électrique et des diverses modalités d’alimentation actuellement proposées par les fabricants. 

Quel est l’intérêt d’un volet roulant électrique ?

Le volet roulant permet d’obtenir le noir complet dans une pièce et est bien souvent beaucoup plus efficace dans cette optique que les volets à battants classiques. Cet atout n’est évidemment pas négligeable quand on sait à quel point l’obscurité est un élément clé dans la qualité du sommeil. Par ailleurs, le volet roulant est sécurisé, il est en effet systématiquement doté d’un dispositif de blocage empêchant sa manipulation en l’absence d’utilisation du système dédié à cela (interrupteur, télécommande, etc.). Enfin, le volet roulant électrique est évidemment bien plus confortable au quotidien, son ouverture et sa fermeture s’effectuent grâce à un simple bouton et évite l’usage fastidieux de la classique manivelle. 

Les différents modes d’alimentation du volet roulant électrique

Il existe aujourd’hui plusieurs options pour alimenter son volet roulant électrique dépendant du type de pilotage du volet. Ainsi, le volet roulant électrique disposant d’une liaison filaire traditionnelle ou d’un fil pilote devra bénéficier d’un circuit électrique dédié et protégé par un disjoncteur à part de 16 A. Il est également possible d’alimenter le volet roulant par le biais d’une prise de courant de 16 A, dans ce cas il conviendra de prévoir un disjoncteur de 20 A. Enfin, le volet roulant radio commandé, le moteur sera tout simplement alimenté par des piles. 

volet roulant électrique