( ! ) Notice: Undefined index: balise_canonical in /home/chch4981/mipou.fr/articles.php on line 6
Call Stack
#TimeMemoryFunctionLocation
10.0009365544{main}( ).../articles.php:0
Les causes des mycoses vaginales

Les causes des mycoses vaginales

Problème auquel nombre de femmes sont amenées à être confrontées au cours de leur vie, les mycoses vaginales sont provoquées par des micro-organismes : des champignons portant le nom de Candida albicans.

Stress, prise d'antibiotiques, etc : les nombreuses causes des mycoses vaginales

Levure normalement présente au sein de la zone vaginale, le Candida albicans voit habituellement sa prolifération limitée grâce à l'intervention de certaines bactéries. Toutefois, une perturbation hormonale peut affecter ce fragile équilibre et entraîner l'apparition d'une mycose génitale. les symptômes et autres signes corporels traduisant la présence d'une mycose vaginale à levures, également appelée candidose, s'avèrent divers et variés :

  • Démangeaisons et irritations.
  • Pertes vaginales légères.
  • Rapports sexuels douloureux.

Bien que considéré comme non sexuellement transmissible, ce type de mycose doit cependant faire l'objet d'un soin particulier.

Précautions et traitements à suivre pour les femmes et jeunes filles victimes d'une infection vaginale à levures

Afin de soigner cette pathologie, le médecin prescrit habituellement :

  • Un traitement à base de pommade ou de crème antifongique.
  • Des ovules vaginaux un premier qui doit être mis immédiatement, suivi par un second trois jours plus tard.

Ces remèdes seront complétés par une cure de probiotiques afin que la flore vaginale se reforme rapidement. Il est également possible de recourir à un traitement des mycoses vaginales sans ordonnance avec la prise de comprimés vaginaux. Cependant, en cas de complications (démangeaisons et brûlures sévères, écoulements blanchâtres, etc), le médecin prescrira une médication plus poussée telle que l'utilisation d'une crème antifongique durant 14 jours. Notez enfin qu'il est possible de prévenir, grâce à des gestes simples, toute prolifération du champignon Candida albicans. Ainsi, il est notamment conseillé d'éviter les douches vaginales ou les pantalons trop ajustés.

mycoses vaginales